Antoine Lorgnier - Photographies

Brésil, le caoutchouc au secours de l’Amazonie

PhotosVue aléatoire Grille Miniatures Histoire

Isolé à la frontière de la Bolivie et du Pérou, l’Acre est l’un des plus petits états de l’Amazonie brésilienne, avec 153.000 km² pour 750.000 habitants. Malgré une déforestation rapide au cours des 20 dernières années, 88% de l’Acre est encore couvert de forêts pour la plupart intactes, et riches d’une biodiversité exceptionnelle. L’État de l’Acre est aujourd’hui le seul au Brésil et dans l’Amazonie toute entière qui mette en œuvre une politique de « développement durable » basée sur une utilisation respectueuse des ressources naturelles.

La petite ville de Xapuri, où Chico Mendes fut assassiné, est devenue la vitrine du « gouvernement de la forêt ». Non loin de là, dans l’une des « réserves extractivistes », les seringueros protègent la forêt tout en l’exploitant de manière douce. Le gouvernement y a relancé la récolte du caoutchouc en trouvant de nouveaux marchés : pneus 100% naturels fabriqué par Pirelli, « cuir végétal », et usine locale de préservatifs naturels. Ce nouveau « boom » du caoutchouc a permis à plus d’un millier de familles de collecteurs, qui jusque là s’entassaient dans des bidonvilles, de retourner vivre dans la forêt. Un programme de  surveillance des feux de forêt a également été mis en place afin de surveiller les incendies provoqués par les agriculteurs et les éleveurs. La coupe de bois est elle aussi soumise à de nombreux contrôles et le gouvernement encourage désormais les scieries certifiées. Enfin, les tribus locales sont en train de récupérer leurs terres ancestrales. Leur première mission : replanter des arbres.

à voir aussi