Antoine Lorgnier - Photographies

À propos

Après des études de droit et un court séjour dans des cabinets anglo-saxons à Londres et New-York, je découvre la photo lors d’un voyage au Kenya. Alors que je visitais le pays en à peine une semaine, je croisais un photographe animalier qui lui, prenait le temps de voyager, de regarder le monde, la nature, les couleurs changeantes du ciel. Une révélation.

De retour à Paris, je m’achetais un Nikon F2, une antiquité déjà en 1990. Mais bon, j’ai tout de suite aimé le bruit de son rideau et de son déclencheur. Puis, la chance m’a souri. Un magazine m’a confié sa rubrique voyage. Depuis, cela fait presque 30 ans que je parcours le monde pour des sujets tourisme (Iles Magazine, Voyager magazine, Gala, Voyage de Luxe, Pleine Vie), gourmands (portraits de chefs pour Voyage de Luxe), ethnologiques et nature (Ushuaia Magazine) et depuis deux ans, architecture et design (Ideat, The Good Life) ou corporate pour des agences de communication.

J’ai également réalisé plusieurs livres de voyage (Corse, Irlande, Chili, Argentine, Venise, Pologne…), gourmands (Cuisine de Ghislaine Arabian, Les confitures) ou natures (Forêts). Mes photos sont distribuées par les agences Bios et OnlyFrance/OnlyWorld.

Pourquoi Divergence ?
Ayant emménagé à Pantin cet été, j’ai rencontré Corentin Folhem, mon voisin, qui m’a parlé de Divergence. J’avoue avoir été séduit par l’esprit de votre association de photographes indépendants et solidaires. Il y a 20 ans de cela, j’ai entraîné une trentaine de photographes dans une action en justice contre le groupe Aguesseau qui, en rachetant le groupe de presse pour lequel nous travaillions, avait siphonné les droits des photographes de l’agence Côté Vues; une procédure longue de 6 mois mais qui nous a permis récupérer l’équivalent de 100 000 €. Je suis donc prêt à m’engager de nouveau auprès de vous et d’être actif dans la vie de l’association. Si les droits des photographes sont menacés de toutes parts, il est aussi important de préserver et de maintenir des espaces d’écritures personnelles et de libres regards. C’est cette créativité qui m’attire chez Divergence.

J’avoue être un enfant gâté de la photo. Des magazines m’ont fait confiance. Cela c’est sans doute fait au détriment d’un travail personnel que je n’ai vraiment jamais mené à bien, une commande chassant l’autre. J’ai désormais la chance de pouvoir prendre un peu de recul, de me poser et de réfléchir à ce qui me fait le plus plaisir en photo: mettre en image des histoires qui associent l’homme, la culture  et/ou la nature. Mon prochain travail sera de suivre en photo la réalisation d’un défilé de mode avec des marionnettes, un partenariat que j’ai initié entre l’école ESMOD et la NEF-Manufacture d’Utopies (compagnie de marionnettes) à Pantin avec, pour finalité, une exposition lors du défilé de fin d’année dans les locaux d’ESMOD. Divergence me semble donc être le cadre idéal dans lequel je pourrai construire et diffuser un travail plus personnel. Me l’approprier redonnera du sens à mon parcours photographique.

En regardant le travail d’un certain nombre d’entre vous et la diversité des sujets proposés, j’ai confiance dans le fait que ma vision du monde, plutôt optimiste et épicurienne, peut y trouver sa place et s’y épanouir.

Contact
Antoine LORGNIER
14 rue de Palestro 93500 Pantin

Tél. : +33 (0) 685 710 044

antoine.lorgnier@gmail.com